Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Nozegan
  • Nozegan
  • : Da garan, abaoe pell
  • Contact

Catégories

24 septembre 2013 2 24 /09 /septembre /2013 23:04
Chapelle St Nicodème : bâtie dans un endroit hyper-humide, la légende dit que des bœufs s'y seraient embourbés et que c'est pour ça qu'elle y a été bâtie. Quelle drôle d'idée. L'eau y est partout jusque sur les murs verts d'algues microscopiques. Les truites doivent y frayer en hiver, c'est sûr.

Chapelle St Nicodème : bâtie dans un endroit hyper-humide, la légende dit que des bœufs s'y seraient embourbés et que c'est pour ça qu'elle y a été bâtie. Quelle drôle d'idée. L'eau y est partout jusque sur les murs verts d'algues microscopiques. Les truites doivent y frayer en hiver, c'est sûr.

Projet fou qui va occuper les Bretons pendant les 50 prochaines années : re-créer du patrimoine et ériger les statues de tous les "saints" bretons, en commençant par les "saints fondateurs". Sorte d'île de Pâques du Kreiz Breizh, la Vallée des Saints devrait abriter, à terme, 1 000 statues de granit à Carnoët, dans les Côtes d'Armor. Une souscription est ouverte pour financer les prochaines statues. S'il implique les collectivités locales et a vocation à n'utiliser que des matières premières locales, le projet est ouvert aux sculpteurs du monde entier. Rendez-vous dans un demi-siècle, mais déjà le site vaut le détour !
Sant-Erwan-Helori.JPG
 Premier personnage à accueillir le visiteur : Erwan Helori (Landreger), avocat des pauvres.
 
Carnoet-St-P-ha-St-K.JPG
Face aux collines du Poher, Corentin et son poisson (Kemper) et Patern (Gwened) encadrent la motte féodale de Tossen Sant Gweltaz. Le site d'implantation de ces statues monumentales a été choisi en raison de sa très riche histoire (voir ici) et aussi en raison de son implantation en Centre Bretagne, bien loin des agitations du littoral ...
 
Menez-Meur.JPG
Parc du Menez-Meur : quelques totems monumentaux présentent un bestiaire celtique. Ici, deux courlis qui se partagent un serpent.
 

Rencontré à Plonéour Lanvern, à l'occasion d'une fête des arts de rue, ce bélier monumental  dit "Agnus horribilis", créé par le sculpteur Marc Morvan. A quelques mètres de là se sont produits, ce même jour de septembre, les Ramoneurs de Menhirs, dont le clip ci-dessous met en scène la sculpture de l'artiste.
 



Une elfe de métal se rajoute quelques reflets cuivrés au soleil des remparts de Dinan. Plusieurs rencontres agréables de ce genre sont à faire sur le chemin de guet, grâce au travail et au talent de Laetitia Lavieville.



St Goustan le chauve surplombant une rue du port qui porte son nom. Les traits fins de cette statue me rappellent les dessins de François Bourgeon. Cette rue aurait d'ailleurs pu servir de décor à  l'un des tomes de la trilogie "les compagnons du crépuscule", une des BD les plus envoûtantes qui soit.







Sant Kirin, découvert par hasard dans un cadre verdoyant et calme. Il a quand même un pardon, un jour après celui de Santez Anna Gwened toute proche. Il est assez fréquenté, avec friko et fest-noz à la fin. Le visage de la statue est assez énigmatique, je trouve. Le sculpteur aurait-il douté du caractère prétendument miraculeux de l'eau de la fontaine que cela ne m'étonnerait pas ...
Repost 0
Published by Nozegan - dans Photos
commenter cet article
28 mars 2013 4 28 /03 /mars /2013 00:08
Scorff : son nom suffit à vouloir sortir de la ville pour prendre le pouls du pays, lui qui offre son eau, ses limons et ses hâvres au peuplement du littoral.

 

DCNS.JPG

DCNS, Lanester.


Aberskorf.JPG

A Kercadoret, entre Queven et Pont-Scorff 

Koad-Kerkadored.JPG 

Le sous-bois est un tapis de mousses, de châtaignes ...

Kinvi-copie-1.JPG

... de lichens et de troncs.

Kef.JPG

 

Un peu par hasard, à l'occasion d'une journée du championnat départemental de rugby, je retrouve ce chemin de pierres et d'eau, près de la chapelle St Matthieu (Guidel). Le redoutable marqueur d'essais que j'accompagne sur les terrains morbihannais était un petit bonhomme de quelques mois lorsque nous y vînmes pour la première fois, sept ans plus tôt. Moments précieux passés près de l'eau.

Chapel-Sant-Mazhev.JPG 

 

Fin d'hiver aux Roches du Diable. L'Ellé, qui court sans entraves de sa source à Quimperlé, y fait entendre son grondement sourd. C'est le Pays secret du Roi Morvan. "Je t'ai montré mes pierres, tu m'as montré ta rivière". 

Roc-hou-an-Diaoul.JPG

 

Ouverts pour cause de maintenance, le barrage et l'écluse de Minazen laissent le Blavet s'écouler librement sur quelques kilomètres entre Pont Augan et Penquesten. Au programme, graissage des crémaillères et vérification des vannes électriques. Les sangliers en profitent pour traverser presque à pied sec, car le niveau du fleuve est inhabituellement bas en ce 1er novembre.

 

Minazen.JPG

Un profond aber du sud-BZH : la rivière d'Etel, sous le Pont-Lorois qui relie les gens du pays d'Auray à ceux du pays de Lorient. Juste en amont coule le courant de Gavrinès, 3ème courant marin le plus rapide d'Europe avec une pointe à 18 km/h (comme quoi on arrive à apprendre des choses sur son propre pays en se mêlant aux sorties touristiques).

Pont-Lorois.JPG 

 

Pas encore le pays des Abers, mais quand même ..; la Penzé, fameuse rivière à saumons, qui prend sa source près de Plounéour-Menez, aux pieds des Monts d'Arrée.

Hent-houarn.JPG

 

Au Bas Pont-Scorff, royaume du saumon atlantique.

Lentre_deux.JPG

Passant sous le Pont Neuf, sa main tire avec insistance sur le coin de ma veste et son sourire me retient pour un instant fugitif, que nous empruntons illico bien volontiers à nos deux vies jusque là séparées. Ce lieu a été baptisé depuis "l'Entre-Deux", un nom à la signification très personnelle et très vivace. Pour le saumon, c'est le passage d'un monde (le fleuve) à l'autre (la mer), deux ans avant de faire le chemin inverse. Pour ma part, il est resté un passage mais je me rends compte à l'occasion de cette étape due au hasard que je n'ai pas encore réussi à retourner dans mon monde d'avant. De son côté, est-elle parvenue à franchir l'Entre-Deux ?

skritelletre2.JPG

 

Leff.JPG

La prise d'eau du moulin de la Ville Geffroy, à Plélo. Super cadre et super potée à la ferme auberge !

 

kontilvu.JPG

La vie des pêcheurs : penchés au-dessus de l'eau, à imaginer les poissons qu'ils auraient pu prendre.

 

Ecluse-26.JPG

 

L'écluse n°25, sur le Blavet, un des nombreux traits-d'union entre Hennebont et Inzinzac-Lochrist. La canalisation de cette rivière a permis le développement des Forges d'Hennebont au XIXe siècle et ainsi l'approvisionnement en fer blanc des nombreuses conserveries de Bretagne.

 

Nous_etions_des_chenes-copie-1.JPG

La sécheresse de cet été 2010 a fait baisser le niveau du barrage du Loc'h. Apparaissent alors les fantômes du passé :  des troncs de chênes qui, autrefois, ornaient les talus de la vallée aujourd'hui engloutie ...

 

Agonie-xylique.JPGLa montée des eaux figea sur le vieux têtard une bien curieuse image d'agonie. Hé oui mais, sans ce barrage, point d'eau pour les touristes de la côte, alors au diable les songeries ! 

 

Loutre... bref, les aléas climatiques de cette année m'ont surtout permis d'arpenter enfin les berges découvertes par l'eau, et de trouver ce que j'étais venu chercher sans certitude : des traces, dans la vase molle, de Monsieur Ki-dour. Bingo ! Juste après le vieux pont, ces empreintes à 5 doigts, larges, s'en allant vers l'eau. Cela méritera une prospection plus soutenue (juste un peu, pour ne pas déranger cette loutre) sur les chaos rocheux de l'amont, voire quelques affûts vespéraux solitaires, dans l'attente de ses sifflements caractéristiques, ou - qui sait - de sa visite ? 

Repost 0
Published by Nozegan - dans Photos
commenter cet article
12 juillet 2012 4 12 /07 /juillet /2012 23:16
Au fond d'une impasse, quai de Tréguier.

Dor-hent-dall-Landreger.JPG

 

Illusion de gardiens lumineux, rue du Tour des Portes.

Rue-du-tour-des-portes.JPG

Tout ce que je ne puis te dire à cause de tant de murs,
Tout cela qui s'accumule autour de nous dans la nuit,
Il faudra bien que tu l'entendes lorsqu'il ne restera de moi
Que moi-même, à tes yeux caché.
Tout ce que je ne puis te dire et que tu repousses dans l'ombre à force de désirer,
Cet amour noir comme la mer, où venaient mourir les étoiles,
Et ce sillage de lumière que je suivais sur ton visage,
Tout ce qu'autrefois nous taisions mais qui criait dans le silence,
Tout ce que je ne puis te dire,
Le sauras-tu sur l'autre bord,
Quand nous dormirons bouche à bouche, dans l'éternité sans parole ?  

Louis GUILLAUME 

 

Librairie-fleurs-brocante ; librairie-salon de thé ; librairie-café-resto, etc., c'est Bécherel, la capitale bretonne du livre, là où les mots des poètes sont écrits sur le granit des murs.

becherel.JPG

 

Quelque part entre les ports, la rue Florian Laporte et, juste après le bar Le Galion, le Lieu noir - lieu jaune, l'atelier de Catherine Raoulas, logé dans des containers !

Loch-Raoulas.JPG

 

 

Nouvellement implanté face à l'hôtel de ville, le dôme des diasporas est un attrait supplémentaire au festival interceltique de Lorient. L'acoustique n'est pas bonne pour y regarder les courts-métrages proposés cette année et issus de la diaspora celtique, mais quand je tombe sur un petit bijou comme "Yu Ming is ainm dom" (Yu Ming eo va anv / Yu Ming est mon nom), j'en redemande !  

Sous-le-dome-des-diasporas.JPG 

Ci-dessous, le court-métrage de Daniel O'Hara (en gaélique et en anglais). Il dure 13 minutes, et il vaut le coup .

 

 

 

 

 

 

 criee keroman fin jour de fete 2011

Fin de jour de fête à Keroman. Les criées et les quais se désertent petit à petit. Occasion unique de découvrir le monde de la marée, une société qui vit surtout la nuit et qui représente 3 000 emplois directs. Une visite passionnante ici : http://www.keroman.fr

 Porh Loeiz

De Port-Louis (une semaine avant la venue de Sarkozy, c'est tranquille), on embrasse du regard 4 siècles d'histoire de la rade de Lorient : la citadelle,  le port de pêche,  l'île St Michel et sa poudrière (et parait-il son bouc qui attaque les gens qui débarquent !), Kerroman et la base de sous-marin, le port de plaisance de Kernével (à replacer dans le bon ordre de gauche à droite).

 

Dz.JPG

Douarnenez, depuis le sentier venant des Plomac'h. Une ville que l'on sent chaleureuse, vivante et humble, comme heureuse de sa chance de s'être logée dans la plus belle baie de Bretagne. La Galway de Cornouaille.

 

Noel-enchanteur-2010-copie-1.JPG

Lorient, les Noëls Enchanteurs 2010 : 3e édition. La place Alsace Lorraine toute en lumière, avec l'aide de l'association Idées Détournées et du service culturel de la Ville. Même la lune s'y est mise. Le chapiteau tout vert résonne des rythmes d'une batuccada. Cette âme que l'urbanisme d'après-guerre n'a pas su lui donner, cette ville a su la créer en misant sur ses plus grandes ressources : la chaleur et l'imagination de ses habitants. Manière certes peu orthodoxe de célébrer une fête traditionnellement chrétienne, qui peut laisser certains sceptiques (voir ici).

 


Lycée Dupuy de Lôme, bâtiment 7, parloir 7, CPE 7 ! Pas de doute, ça donne envie de vite terminer ses études !


Illusion démocratique : on laisse l'accès à la maison du peuple, actuellement dans une impasse ... ?



Volets dinanais (le bazar pour tout fermer, faut une heure !)



Pont Montroulez




La petite cité de caractère de Léhon, Côtes d'Armor




Les toits du Jerzual
Repost 0
Published by Nozegan - dans Photos
commenter cet article
22 avril 2012 7 22 /04 /avril /2012 23:54
Kerhervi-2.JPG 
Les bateaux fantômes de Lanester, à Kerhervy, "lieu de repos pour vieilles coques".
 
Kerhervi-4.JPG 
Enchevêtrement d'étraves, de membrures, de boulons : les squelettes des thoniers de Belle Ile hérissent la vasière du Blavet. 
 
Kerhervi-6.JPG 
Brrr ! Dans ce décor de bois et d'eau, voici une lugubre rencontre en plastique !
   
Skeud-an-TK-Bremen-war-An-Oriant.JPG 
Première tempête de décembre 2011. La où j'aurais cru voir l'habituel amoncellement de "koad-peñse" sur mon coin de pêche préféré, voilà que c'est un tas de ferraille que  je retrouve sur la côte ! Et des milliers de curieux (je suis du nombre) qui mettent à mal les dunes en marchant n'importe où (là, moi au moins je fais gaffe). Les infos et images se trouvent sur la page du collectif Vigilance Citoyenne.   
 
Echu-e-hent-gant-TK-Bremen.JPG
Face à la rade de Lorient qu'il n'aurait jamais dû quitter en pleine tempête, le TK Bremen se retrouve échoué au pied de la dune. Comment le sortir de là autrement qu'en le découpant ? Déjà les histoires vont bon train : en dehors du matelot de quart, tous les membres d'équipages étaient bourrés, dit-on à Plouhinec. Ailleurs, on parle d'escroquerie à l'assurance. D'ici 50 ans, ce sera devenu le point de départ d'une légende, car on en entendra parler pendant longtemps, comme du Bugaled Breizh, de l'Amoco, de l'Erika ...
 
Entre-Nous.JPG
Le Diben : Etreom ("entre nous"), blotti dans le fond de l'anse qui l'a vu naître, au chantier Rolland, fondé en 1928. Petit à petit s'écaille la peinture, s'écoule la rouille, se dévoile le squelette de bois, apparait le travail des charpentiers de marine.
 
CM2.JPG Jour de rentrée des classes ?
 
Camaret.JPGUne étrave brestoise termine sa vie de belle manière, de l'autre côté de la rade, non loin de la Tour Dorée de Camaret.

Aber an Alre
Celui-ci a dépassé le stade "pourriture" : façon poisson, on ne voit plus que ses arêtes, qui affleurent du pré-salé de la rivière d'Auray.
 
Dériveur en plastique drossé par la tempête (hasard des vents et des courants, une botte de marin-pêcheur s'y était installée !). Et posée sur une caisse de criée, une ...

... palette estampillée "world", tombée de je ne sais quel quai ou quel cargo. Place aux hypothèses : "world palette" a-t-elle transbordé la gastronomie de Seattle, par-delà le Pacifique et l'Atlantique, jusqu'en Bretagne ? Dans ce cas, j'espère qu'elle ne fera pas souche : y'a rien à gratter dans l'assiette. Ou bien serait-ce un nouvel envahisseur d'une world-company nouvellement créée à Brême, et qui n'a pas tardé à venir souiller nos côtes ? Bref, tout ce petit monde attend que quelques bénévoles ou quelques élèves dociles viennent nettoyer gratos toute leur m...de abandonnée aux éléments.


Le Crapaud, et derrière lui le Regensburg, coulés devant la base de sous-marin de Keroman il y a plus de 60 ans pour la protéger des torpilles.



En petite mer de Gâvres, on trouve un peu tous les âges (en cherchant bien on y trouvera un drakkar un jour)


Dans celui-ci, au fond de l'anse de Kernelehen, il reste encore le moteur.


Le dédale des poutres et solives de ce ponton ostréicole fait un beau labyrinthe à crabes à marée haute. Keriou



Donc voici les fameux thoniers fantômes du Magouër, en Rivière d'Etel. Le Maire de Plouhinec vouilait les détruire, mais face à la levée de boucliers, il a dû se contenter de prendre un arrêté interdisant de s'en approcher pour cause de danger. Il est vrai que les courants sont changeants et dangereux en cet endroit.




A Kerisper, près du chemin côtier qui mène à Sainte Avoye



Au même endroit, sur le retour (faut bien revenir à la bagnole !)
Repost 0
Published by Nozegan - dans Photos
commenter cet article
17 octobre 2011 1 17 /10 /octobre /2011 23:36
Modestes témoignages minéraux du passage des générations et de leurs marques discrètes sur le sol que je foule aujourd'hui. Si les pierres façonnées pouvaient parler ! Leur présence témoigne-t-elle de la futilité de nos existences agitées, ou sont-elles les vestiges d'une ancienne harmonie  ?
 
Menhir-Pen-er-Pont-pell.JPG
Mes rencontres avec les pierres sont toutes fortuites. Je me promène et hop ! elles surgissent au détour d'un chemin sans que je m'y attende. C'est vrai qu'en Morbihan, il y en a beaucoup, ce qui rend assez élevée la probabilité des découvertes. Cette pierre-ci est vraiment saisissante par ses dimensions. Elle fait partie de l'ensemble des menhirs de Pen Er Pont (à Plouhinec). Toutes ses congénères sont couchées dans le bois, mais celle-là est puissante, massive, énorme. Bien que fendue, elle semble là depuis des temps immémoriaux et restera certainement dressée encore quelques milliers d'années.
 
Menhir-Pen-er-Pont.JPG Elle est tellement impressionnante que j'ai peine à croire qu'elle fut dressée par la force des hommes. J'imagine plus volontiers que sa démesure a été mise à profit pour fixer en ce lieu un culte quelconque.
 
diri-Santez-Barba.JPG
 
Le Faouët, Sainte Barbe, ses marches moussues et multicentenaires qui mènent à l'Ellé.  La forêt, la rivière bruissante, les chaos de rochers, la taverne toute proche, la chapelle, l'arche de pierres, le clocher déchaîné (car en libre service !), le parfum du vert ("c'hwez ar glaz"). Le puissant appel de l'Argoat.
 
Be_er_Sant1.JPG
Il y a des fois où l'on se demande si le monde de d'habitude est le vrai. Ce chaud dimanche de juin 2011, mes pas me mènent en forêt de Floranges. Le GR 38 m'invite à rester sur la large route forestière, mais un panneau sur-titré "Dervenn Be er Sant" ("le chêne du tombeau du Saint") attire mon regard et atise mon imagination, toutefois en deçà de la réalité.
 
Be_er_Sant2.JPG
Le tombeau (ce qu'il en reste) semble bien là, au pied du vénérable chêne attendu. Mais je reste interdit devant cet enchevêtrement de croix rudimentairement assemblées, de chaussures d'enfants, de chaussettes, de sandales et d'images pieuses ...
 
Be_er_Sant3.JPG
 
Mon esprit cartésien s'est senti sans argument devant la simple puissance de cette  expression sacrée (les crucifix, les images de la vierge Marie), païenne (le chêne, les pierres, les ex-voto) et naïve d'un culte manifestement ancien mais encore vivace aujourd'hui.
 
Be_er_Sant5.JPG
 
Comme autant de témoignages poignants du malheur, de la détresse, ou de la foi qui habitent ceux qui sont touchés dans leur chair ou leur coeur par la malchance ou par les accidents de la vie, tous ces objets me semblent habités par la volonté d'extirper leurs possesseurs de leur humaine et triste destinée. Pour ma part, je ne peux mépriser cette expression de désespoir ou d'espérance.
Bon, plutôt que de plagier les auteurs en donnant ici la clé du mystère, je préfère renvoyer le lecteur vers les pages originales qui donnent quelques explications historiques et magiques (un peu de travail : il faut cliquer). Ici : le site de Be-er-Sant et ici : une nouvelle qui, au vu de ces petites chaussures d'enfants, de ce chêne et de ces croix de bois sec, ne semble pas si fictive que çà.
 
Tombes-gauloises-du-Talhouet.JPG
Au Talhouët, à l'occasion de travaux agrioles, un habitat gaulois (IVe siècle avant JC) a été mis à jour. Une petite cour de ferme, deux petites maisons, mais deux grandes tombes (ci-dessus).
 
Maner-Trovelin.JPG
Détour par le manoir de Tromelin, à l'embouchure du Pontplencoat : origine XVIe siècle, maintes fois restauré. Dernier permis de construire en date : 2009. Le fait qu'il soit classé MH ne doit pas faciliter l'opération. Sans qu'il y paraisse, un puits (certes très joli) a été ajouté devant  l'une des portes. Une carte postale du début du XXe en atteste l'absence. Les trois proéminences sommitales de ce puits indiquent que ce point d'eau était commun à 3 maisonnées. On imagine mal que le châtelain ait partagé l'eau des manants ! Peu importe. C'est un de ces coins où je me dis que le 29N et l'Irlande ou les Cornouailles ont plus qu'une parenté géologique.
 
Lenn-Santez-Barba-da-noz.JPG
Lavoir de Sainte Barbe : les dix pierres à laver sont aujourd'hui muettes, mais elles se souviennent sûrement encore des conversations que seules les femmes savaient avoir entre elles. "Radio Lavoir" diffusait alors les dernières news et les tubes à la mode du début du 20e siècle. Imaginons ce que 10 femmes  réunies peuvent avoir à se dire... ;-)

Sant-Per-Kiberen-Porzh-Gwenn.JPG

Dolmens de Port-Blanc, sur la côte sauvage de Saint Pierre Quiberon. Datés du 4e millénaire avant JC, ils étaient recouverts d'un cairn dont il ne reste que la base, reconstituée après la fin des fouilles. Ce cairn n'était  alors pas face à l'océan comme aujourd'hui, mais au sommet d'une presqsu'île bien plus vaste qui englobait aussi Houat et Hoedic. Belle-île (ar Gerveur, pas Benac'h) était déjà une île. Quoi qu'il en fût, c'était certainement déjà un site magnifique pour une sépulture. Combien de siècles résistera-t-il encore à la montée des eaux ...



Les ruines de Languidou, en pays Bigouden, sur la "route du vent solaire". On y apprend notamment que les nombreuses chapelles baptisées "ND de nla Joie" ou ND de Liesse" ont été érigées en lieux et places d'anciens sites religieux celtiques.




Voilà un curieux assemblage diachronique déniché au Vouster La stèle gauloise de gauche a eu quelques siècles pour se familiariser avec la croix moyen-âgeuse. Mais à peine remises du récent rapt d'une autre congénère gauloise, que voilà les deux rescapées contraintes de supporter la présence régulière d'un nouveau totem en plastique. Et monté sur roulettes par dessus le marché. Ah ces jeunes ... mais quel culte est-il sensé matérialiser ? Quelques hypothèses : le culte de Saint Déchet, celui de Sacro-Saint Développement Durable ...


Après quelques kilomètres à vélo à travers les chemins creux défoncés et authentiques de Plenuer, et une montée raide vers une lande pelée au milieu des pins, je tombe un peu par hasard sur le dolmen de Mane Bogad, et ses pierres rangées comme des dents de lait. Le village tout proche résonne des rires d'un repas dominical bien arrosé.



Le pont romain de Kerfroud, en contrebas du sentier des Chouans ...



Pont Kerjegu, war an hent etre Sz Anna Gwened ha Pleigvinner. A 10 mètres en aval, le pont actuel, en béton, bien moche. Soit les gars avaient le temps, dans le temps ("gwechall gozh" !), soit ils voulaient faire de belles choses, soit ... les deux !

Vers la gauche, Terenez. Vers la droite, Barnenez. Ce modeste pont de pierre a, pendant des siècles, été le trait d'union de deux territoires séparés par un bras de mer de 20 mètres de large et un marécage de quelques dizaines d'hectares.


Pour ceux qui connaissent un peu la campagne, ce petit escalier de pierres n'a rien d'extraordinaire, et pourtant il n'y en a plus beaucoup aujourd'hui. Son utilité résidait dans le fait qu'il permettait au paysan de rentrer dans son pré sans avoir à ouvrir la barrière : les vaches étaient bien incapables de franchir ces marches surmontées d'une pierre plate verticale.Malin, n'est-ce pas ? Et très joli aussi !

Surprise hier, en déplacement professionnel, je remarque  chez un fournisseur ce caillou en carapace de tortue. Assurément c'est une stèle gauloise, constitutive d'un édifice servant à la crémation des morts chez les Vénètes (des Gaulois d'Armorique, non-Celtes ceux-là). Il y a plusieurs décennies, des ouvriers ignorants avaient parié pouvoir l'éclater à coup de masse. Peine perdue, heureusement. Elle se trouve ainsi aujourd'hui devant la porte d'ntrée d'une maison particulière. J'ai pu enlever le pot de géranium posé dessus par la propriétaire pour lui tirer le portrait vite fait ! Les cultes passent ... les pierres demeurent !



Kegil Brehet "la Quenouille de Sainte Brigitte", érigée sur un pré salé : stèle gauloise qui veille sur l'accès de "l'île" du Plec. Un lien
ici vers le site de l'inventaire régional du patrimoine, pour quelques explications et illustrations sur les richesses historiques de ce pays encore secret de la Ria d'Etel. Attention aux simplifications, qui dit "gaulois" ne dit pas nécessairement "celte" (et alors ? on s'en fout, aujourd'hui est à nous, gardons-le pour demain)


Gouele Andrev : dans un chemin creux près d'une rivière trégorroise, une fontaine et son lavoir en son amont, agencement inhabituel. Vestiges de ce qui fut probablement une ancienne trêve. De sa chapelle aujourd'hui réduite à l'état de souvenir, son cimetière éparpillé entre champs et routes, il ne reste que cette présence inattendue dans une sente humide, verte et bruissant des sons d'hier et d'ajourd'hui

"Fetan Kerdrev" est bien plus récente et plus massive. Elle a été construite (reconstruite ?) en 2000, comme quoi certains Morbihannais continuent de produire du patrimoine de pierre, du "modernolithique" en quelque sorte !



 

Entre Locoal et Mendon, ce menhir phallique se dresse face aux marais. Enigmatique vestige vénète ? Infos ici ! Et d'autres encore ici, fournies par deuzérudizabé, euh deux érudits abbés,  de la paroisse de Locoal - Mendon

Entre Mendon et Locoal, un calvaire plus jeune de quelques siècles partage sa solitude

Quel âge a ce Christ de granit ? Forzh penaos, je ne donne pas d'indication sur sa localisation ! Lui est bien mieux en pleine nature que dans le jardin d'un collectionneur au goût douteux ...


Du haut de leur calvaire, la mère et le fils veillent sur leur troupeau de vaches

E-tal ar groaz,
Dirak ar C'hrist maen en noazh
Seizh arched saprenn
'zo tremenet er wenodenn ...

 

Kroaz ar Runig sous un ciel chargé des promesses d'une terre bientôt fertile


Lec'h de Kermadeza, reste d'un monument funéraire érigé voici 2 400 ans, 120 générations d'hommes et de femmes


Le Lion des Pastour

Mezgouez ... l'entrée d'une crypte ?


Loges innombrables des messagers célestes (en clair c'est un vieux pigeonnier, le dernier de la commune !)

 



Découvrez Nick Parkin!
Repost 0
Published by Nozegan - dans Photos
commenter cet article
17 novembre 2010 3 17 /11 /novembre /2010 22:44
Kezeg-hir.JPG

Balade sur l'estran après la tempête.

 

Morgaoulenn-vihan.JPG

Sur le sable humide brillent des diamants apportés par les flots ...

 

Morgaoulenn-vihan-2.JPG... de petites méduses qui échapperont peut-être au pas des chevaux jusqu'à la marée montante 

 

Les moutons à l'assaut de la dune de Plouharnel : avec le vent, l'écume a une heure d'avance sur la marée



Tempête d'Ouest et mer d'écume à St Pierre, difficile de garder sec l'objectif !

Repost 0
Published by Nozegan - dans Photos
commenter cet article
19 avril 2010 1 19 /04 /avril /2010 22:15
Ar Velin Vor
La Moulin - Mer (ar Velin Vor : en breton, moulin est féminin), au fond de l'estuaire du Dourduff.  Je me souviens des visites que, tout gamin, je rendais avec ma mère à Mari-Jannig "Velin Vor" , qui nous racontait qu'ellle attrapait, à la fourche, les saumons qui s'engageaient dans le déversoir.

 Magouero Pleheneg
Le champ de tir du Magouero, à Plouhinec, coincé entre l'embouchure de la rivière d'Etel et la Petite Mer de Gâvres. Paysage lunaire-dunaire, no-man's land à inspecter en 360° en cliquant sur l'image (choisir le lecteur flash)
Repost 0
Published by Nozegan - dans Photos
commenter cet article