Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Nozegan
  • Nozegan
  • : Da garan, abaoe pell
  • Contact

Catégories

11 janvier 2015 7 11 /01 /janvier /2015 22:48
Marée humaine impressionnante à Lorient ce 11 janvier 2015. Le Télégramme dit "au moins 30 000". La tête du cortège avait fini son parcours et revenait à la mairie alors que les derniers participants n'avaient pas encore démarré ! Belle mobilisation contre la violence, les Lorientais peuvent être fiers d'eux. Et moi, pour t'y avoir vue, je garderai ce jour quelque part au chaud.

Marée humaine impressionnante à Lorient ce 11 janvier 2015. Le Télégramme dit "au moins 30 000". La tête du cortège avait fini son parcours et revenait à la mairie alors que les derniers participants n'avaient pas encore démarré ! Belle mobilisation contre la violence, les Lorientais peuvent être fiers d'eux. Et moi, pour t'y avoir vue, je garderai ce jour quelque part au chaud.

 

 

Ar Redadeg 2012 est arrivée à Douarn', une semaine après être partie de Brest. On ne croirait pas que 1 500 km séparent les deux villes, et pourtant il a fallu tout ce trajet pour réunir tous les Bretons qui veulent croire que leur langue a un avenir vivant.

 

 

Dom-Duff.JPGBevet ar brezhoneg, bevet Dom Duff ...

  

Pen sardin
 Ha bevet ar "penn sardin" !

 

 

 

la_honte_ar_vezh.jpg

 

Article paru dans Le Télégramme du 18 novembre 2010.

 

disoch

Article paru dans Le Télégramme du 29 novembre 2010.

 

Après le bien triste spectacle de politique politicienne auquel se sont prêtés deux de nos députés, la proposition de loi a fini par être déposée. A-t-elle encore une chance de passer, après ce pitoyable épisode ? Déjà qu'avant, c'était pas gagné ... J'ai écrit à ces deux députés et au mien, pour qu'ils se remettent au travail. Je ne suis pas dupe de l'efficacité de mes missives, d'ailleurs aucun d'entre eux n'a eu la correction d'accuser réception de mes courriers ... ce qui ne m'étonne hélas en rien. Je publierai ici leurs réponses, si elles arrivent un jour.

 

Plusieurs internautes ont eu spontanément la même réaction que moi et se sont hâtés de poster leur déception sur les blogs des députés : 

L'adresse du blog de Marc Le Fur : http://www.marclefur.com/

L'adresse du blog de Jean-Jacques Urvoas : http://www.urvoas.org/ 

 

 

 

Krampouezhenn.JPG

Incontournable dans chaque manifestation de soutien à la langue bretonne : la crêpe ! C'est l'assurance de gagner un peu de sous pour financer les actions, les écoles, et aussi de souder les équipes de bénévoles : ceux qui savent les préparer, et ceux qui savent les manger !

 

Ar Redadeg 2010 : oc'h erruout e Pondi

 Redadeg-2010.JPG

Deuet ar maout gand Pobl Vreizh ! Pari gagné pour Ar Redadeg et pour le peuple breton qui s'est relayé durant 1 200 km pour porter le témoin de la transmission de la langue bretonne, de maison en maison, de Rennes à Pontivy en passant par les 5 départements bretons. Un sacré pari couronné de succès pour cette course qui s'est terminée au pas (tellement il y avait de monde !) dans les rues de Pontivy  malgré les riffs des Ramoneurs de Menhirs qui engageaient plus à continuer jusqu'à Ouessant ou Paris qu'à s'arrêter en si bon chemin. Bevet ar brezhoneg !

 

 

Ar Redadeg 2010 : deomp dezhi evit ar brezhoneg

Loc'het eo an eil Redadeg, 1200 km anezhi, a-dreuz ar pemp departamant. Arouez ur yezh bev, ar Redadeg a gav e orin e kalon an holl Vretoned a zo tomm ouzh o sevenadur. Un darvoud plijus ha fromus war un dro.

 

 

 

 

Le Muscadet dilué dans le val de Loire ?

Le plus fameux vin breton (le Noa est interdit, n'est-ce pas ?) est en train de perdre son ouestitude pour tomber dans le giron des "vins du val de Loire". Alan Coraud, maire de la Rémaudière et vigneron lui-même, se bat contre cette aculturation. Explications ici (cliquer sur la photo).




On est prêts à accueillir les touristes !

Bientôt le printemps et ses flots de Franciliens sur les côtes morbihannaises. Pas de souci, les murs sont repeints de frais pour le plaisir de leurs yeux, histoire qu'ils n'arrivent pas en pays conquis !

Back to Breizh !


... war heñchoù doñv ar brezel kuzh !

A vos pinceaux citoyens ?



Rendez-vous le 5 mars


 

D'ar 5 a viz Meurzh e vo roet ar varnadenn. C'hwec'h tamallad an adunanidigezh a ouio pegement e kousto dezho an taol-kastiz evit bezañ saotret mogerioù palez Rannvro Broioù-al-Liger ha trenioù TER. 34 000 €, 2 viz toull-bac'h gant goursez ha 100 eurvezh labour a interest hollek evit pep hini a zo bet goulennet gant ar brokulorez. Ne vint ket laosket o-unan dirak justis politikel bro-Frañs. Evit o sikour, evit dougen un tamm bihan deus o samm, kasit ur chekenn da Skoazell Vreizh.

Le 5 mars sera rendu le jugement qui condamnera les six militants de la réunification. Pour avoir souillé l'hôtel de région des Pays de Loire et les TER, ils risquent 34 000 € d'amende, 2 mois de prison avec sursis et 100 heures de travaux d'intérêt général. Ils ne seront pas seuls à faier face à la "justice" politique de la France. POur les aider et contribuer à porter un peu de leur fardeau, envoyez un chèque à Skoazell Vreizh ici !




Relais d'un appel "pécho" chez Gwennao

Résistance face à l'annihilation culturelle


Après l'arrestation de six jeunes militants de la Réunification à Nantes le 30 décembre, les perquisitions à l'aube chez leurs parents, plus de trente-six heures de garde à vue, des menaces policières sur les prévenus âgés de 18 à 23 ans, le collectif 44=Breizh ne peut que condamner les agissements autoritaires et répressifs des services de police français et des « Pays de la Loire® ». Nous rappelons qu'il ne leur est reproché que d'avoir jeté de la peinture et du coaltar sur des symboles de la région PdL® !

 

Les 6 jeunes sont militants ou proches de 44=Breizh. Entre fin août et début décembre 2008, le porte-parole de notre collectif a été convoqué et interrogé trois fois par la police sur des actes de dégradations anti-PdL. Plusieurs fois, les officiers de police ont laissé entendre que la région mettrait le paquet pour que cessent les barbouillages pro-réunification.

 

Nous rappelons que le président de la région PdL – Jacques Auxiette (P.S.) – avait lui-même cherché à criminaliser les militants du collectif 44=Breizh, lorsqu'en avril 2008 il avait accusé les jeunes qui s'étaient rassemblés devant une séance du Conseil Régional des Jeunes PdL, d'être venu « armés de couteaux », alors que la journée s'était très pacifiquement passée ! Dernièrement, il avait reproché aux policiers de Saint-Nazaire de ne pas avoir fait évacuer par la force un rassemblement pacifique organisé par 44=Breizh et Bretagne Réunie.

 

Nous rappelons qu'il y a maintenant un an, plusieurs membres du collectif ont postulé pour siéger au CRJ des Pays de la Loire, que tous ont été refusés, que nous nous sommes déplacés devant le CRJ et avons plusieurs fois rencontré les jeunes conseillers pour que cette institution censée nous représenter, prenne en compte le sujet de la Réunification. Le résultat a été un refus de la Région de toute prise en compte du problème de la partition bretonne, même par un organe symbolique comme le CRJ.

 

Tous les exemples récents nous montrent que c'est la région PdL qui ferme les portes de l'unité à la Bretagne, qui méprise depuis plus de trente ans l'avis des conseils élus et des habitants du Pays nantais et de la Bretagne dans son ensemble. Nous comprenons et nous légitimons complètement la jeunesse qui, exaspérée par le caractère antidémocratique des PdL, lutte sans violence contre ses symboles, bombes de peinture et ampoules de coaltar dans les mains !

 

Nous appelons évidemment tous les membres et les organisations de la société civile à soutenir les 6 de Nantes en écrivant à 44=Breizh.

 

Nous appelons à une manifestation de soutien le samedi 31 janvier à Nantes à14 heures, place de Bretagne, et le plus grand nombre à se déplacer le jeudi 12 février à 13 heures devant le tribunal de Nantes pour soutenir les 6 jeunes inculpés.

 

Pour les soutenir juridiquement, vous pouvez dès maintenant envoyer des dons à Skoazell Vreizh, ainsi qu'à Reuz ar Vro au 41 quai Malakoff 44000 Naoned/Nantes pour financer leur campagne de soutien et recouvrir les éventuelles – mais lourdes – amendes qu'ils encourent.

 

44=Breizh


Débat sur la réunification à la télé !
 

Il faut bien le dire, vu de l'Ouest de la Bretagne, la question de 44=BZH est vécue de façon lointaine. Pour ceux qui se demandent comment et pourquoi se pose la question en Loire Atlantique, comment les gens et leurs représentants politiques en débatent, voici un débat télévisé sur TV Nantes : ça dure 1h20, passionant, entrecoupé de reportages, du travail de journaliste comme on aimerait en voir tous les jours sur tous les sujets. Cliquez ici pour vous faire votre idée !


FESTIMANIF à Nantes le 20 septembre 2008

Kess kon fait ? On y va, hey !
Alors on y est allés ! On devait être pas loin de 10 000, y'a eu du reuz dans l'bourg !

Et voilà un peu de l'ambiance :




Le message est clair ! Laissez-nous "sonner" gratos en Bretagne/Breizh/Bertainn et occupez-vous de vos oignons

Et tous en choeur ! Naoned e Breizh !


Comme toujours, pas mal de jeunes aux manifs bretonnes.

Gweltaz qui fait sa balance avant le concert. Hé oui, 2 heures de marche, mais après c'est la fête ! (Euh, Gweltaz, da vragoù 'zo toull !)
 



Un lien vers d'autres  vidéos : kaouenn.net

BTP 44=BZH, NOUS TRAVAILLONS À LA RÉUNIFICATION !

Lors de la manifestation du 29 septembre à Rennes, un groupe de barbouilleurs est intervenu pour remaquiller des banderoles et drapeaux à l'effigie des Pays de la Loire. Ces sympathiques ouvriers ont joyeusement mis à mal la propagande de cette entité pétainiste et ont rappelé que trois personnes allaient bientôt être jugés pour avoir repeint des statues à la gloire d'Olivier Guichard en avril dernier. Régis, Thomas et Hubert passeront en procès le 23 novembre. Nous leur apportons ici notre soutien et nous vous invitons à faire de même en participant notamment au rassemblement qui aura lieu le 10 novembre à 14 heures place de l'hôtel de ville à Saint-Nazaire... Et plus si affinités !


 

Partager cet article

Repost 0
Published by Nozegan - dans Photos
commenter cet article

commentaires

Monica - ... 17/11/2010 07:14



voui tous les langages passent par le palais loll


 les crampouez cà aident


 kénavo


 



Nozegan 17/11/2010 09:24



Remarque très juste ! Evitons tout de même de parler breton la bouche pleine ! Ken tuch' !



Gwennao 17/03/2009 13:46

Suite à ton commentaire posté il y a quelques temps sur mon blog, voici l'adresse du nouveau site du SLB Skol-Veur :

http://skol-veur.bzh.bz/

Bonne continuation.
Pauline

Nozegan 17/03/2009 13:59



OK, trugarez ! Kalon vat dit !



KarregWenn 30/01/2009 21:38

Erruet war da vlog dre henchoù treuz evel-just ! Plijus da lenn ha fotoioù brav ! Drol eo anavezout lec'hioù ma 'z an alies da vale (Locoal, ar C'hab...) Trug!

Nozegan 30/01/2009 23:11


Trugarez evit da gemenadenn ! Eürusañ tud ar bed a zo ar re a c'hall mont da vale war-zu ar C'hab kement ha ma fell dezho,
'gav ket dit ?


Gael 15/10/2008 22:56

C'est noté! Tu sais où nous trouver si l'ambiance t'a plu...

A galon

Gael.

Nozegan 16/10/2008 12:09


... j'ai déjà su trouver vos bulletins de vote lors des scrutins précédents, pas de souci ! A galon !


Gael 14/10/2008 13:58

Quand il s'agit de la "cause", on trouve toujours du souffle... ;-)

Tu es donc passé dans notre cortège? On s'est parlé peut-être? Ton pseudo ne m'aide pas trop!

Gaelito

Nozegan 15/10/2008 18:47



Oui j'y étais à un moment. Je faisais mon curieux pour capter l'ambiance, quelle différence avec celle du Parti Breton ! Non on ne s'est pas causé, on doit avoir des
conaissances en commun puisque je connaissais quelques-uns es militants UDB de votre cortège. Voilà voilà !



Gael 14/10/2008 10:19

C'était effectivement un beau succès. Et on s'est bien marrés!

Gael.

Nozegan 14/10/2008 12:08


Tu as dû y laisser ta voix, si j'en juge par l'état de mes tympans après un bout de manif passé dans vos rangs !